L'importance de la fréquence de vos soins en ostéopathie

Votre ostéopathe et l'âge d'or
9 décembre 2011
Blessures aux hanches, genoux ou chevilles et votre ostéopathe
11 juillet 2012

L'importance de la fréquence de vos soins en ostéopathie

 Correction ou soulagement

 

Lorsqu’un patient entreprend des soins chez un ostéopathe, il a un choix important à faire. Si ce choix est une correction, cela demandera un effort au patient: Il devra s’impliquer à long terme à la correction de ses subluxations et il devra prendre les responsabilités associées à une telle décision. Si, par contre, ce choix est le soulagement de la douleur seulement, sans corriger la cause sous-jacente, les soins seront alors de courte durée.

 

La première phase de traitement se nomme la phase de soins intensifs. Si vos vertèbres sont déplacées depuis plusieurs années, il sera alors impossible de corriger celles-ci en quelques jours ou semaines. Si vous avez un infarctus, vous n’irez pas demander à votre spécialiste de guérir votre cœur en deux semaines ! C’est impossible.

 

Les soins intensifs:

 

Tous les professionnels connaissent l’importance de ces traitements. Cela signifie qu’il faut régler le plus grand nombre de problèmes le plus rapidement possible.

 

En ostéopathie, lorsque nous entreprenons le traitement, notre objectif est d’améliorer l’alignement et le fonctionnement de votre colonne vertébrale pour permettre à vos nerfs de mieux fonctionner et du même coup, de vous soulager de vos douleurs. Le temps nécessaire pour cette intervention s’exprime en semaines ou en mois dépendant si vous êtes en phase I, Il ou III de dégénérescence (quantité ou d’usure de l’articulation).

 

Une fréquence de traitements est proposée afin d’atteindre notre objectif. Pour obtenir des résultats valables, il faut respecter la fréquence des visites proposées : Imaginez ce qui se passerait si votre orthodontiste vous suggérait des broches pour 2 ans, 7 jours par semaine et que vous les portiez 2 jours par semaine pour 6 mois: Il serait impossible d’arriver à une amélioration valable.

 

Votre amélioration sera vérifiée par des radiographies et un examen ostéopathie de contrôle. La phase de reconstruction continuera, même si vos douleurs sont disparues, car son but est de rétablir le fonctionnement normal des articulations. Si votre ostéopathe continue à déceler des anomalies vertébrales de position ou de mouvement, il prendra les moyens pour remettre votre colonne dans un état aussi sain que possible.

 

Féquence des visites

 

La plus grande responsabilité du patient, c’est de suivre la fréquence suggérée, selon son choix de traitement : une fois que vous connaissez la cause de votre problème de santé et qu’on vous a présenté les différentes options pour le traiter, il reste qu’en bout de ligne, vous êtes totalement libre de choisir le type de soins que vous voulez recevoir, en tenant compte de vos objectifs, votre disponibilité et votre budget.

 

La colonne vertébrale, c’est votre arbre de vie !

 

Prenez-en bien soin !

 

 

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :